Accueil > Colloques et journées d’études > Colloque sur l’Intelligence Artificielle

Colloque sur l’Intelligence Artificielle

Deadline : 0000

Bibliographie

Réseaux de neurones artificiels - artefacts ou objets naturels dans une machine ?

Les 6-8 novembre 2018 aura lieu à Nice (ou plus précésiément à Sophia Antipolis) un colloque sur l’Intelligence Artificielle : SophIA http://sophia-summit.fr/sophia2018/fr#.W5F3x6Kq6ZM.
La partie académique déclinera l’IA dans des sessions thématiques : IA & Vision, IA & Santé, IA et Mobilité, IA & Education, IA & Société etc. Il y aura parmi ces thématiques une sessions IA & Cognition (que j’organise) :

IA & Cognition
http://sophia-summit.fr/sophia2018/fr#modals-10 (français)
http://sophia-summit.fr/sophia2018/en#modals-10 (anglais)
Inscriptions sur ce site.

8 novembre 14h-17h
Conférenciers :
1. Paul Smolensky (Johns Hopkins), sciences cognitives, linguistique
2. José Luis Bermúdez (U Texas A&M), philosophie de l’esprit
3. Xavier Vasques (IBM France), neurosciences, informatique

Voici le sujet abordé :

Réseaux de neurones artificiels - artefacts ou objets naturels dans une machine ?

Au milieu des années 1980, le connexionnisme a introduit l’idée d’un calcul plus « brain-style » dans les sciences cognitives. Les réseaux de neurones artificiels implémentés dans des machines ont alors essayé de reproduire certaines propriétés connues du fonctionnement des neurones biologiques, à savoir le poids de connexion et le seuil d’activation.

Aujourd’hui, ce que l’on appelle l’intelligence artificielle et en particulier le « deep learning » sont basés sur cette architecture et produisent des résultats spectaculaires offrant un large éventail d’applications.

Le but de cette session est d’évaluer jusqu’où cette promesse d’une technologie bio-inspirée a été honorée :

· Est-ce que les machines qui tournent aujourd’hui sont des artefacts recherchant la seule efficacité au résultat qui ont sacrifié l’idée de mimer le fonctionnement biologique, ou sont-elles toujours fidèles à l’ambition bio-inspirée ?

· Quelle est l’orientation de la prochaine génération d’IA en cours de développement dans les laboratoires de recherche ? Est-elle tournée vers la recherche de la seule performance ou la promesse de la bio-inspiration joue-t-elle un rôle, même si cela doit se faire au détriment de l’efficacité ?

· Est-ce que la computation « brain-style » nous renseigne sur le système cognitif humain ? Dans l’affirmative, que nous apprend-elle ? Est-ce que le « brain-style » annoncé est vraiment si proche du fonctionnement de la computation dans le cerveau ? Et de toute façon est-il raisonnable de penser que le fonctionnement du système cognitif est similaire ou identique à ce que fait le cerveau ? Dans la négative, comment et où exactement le cerveau et l’esprit se rencontrent-ils ?


Voir en ligne : Colloque sur l’Intelligence Artificielle

Retour à l'annuaire